Histoire

Onglets principaux

Le Mérite Jeunesse Luxembourg

Depuis 1993, la fondation « Mérite Jeunesse » est membre de « The Duke of Edingburgh’s International Award Foundation ».

Tout au début, le Mérite Jeunesse n’existait qu’à l’École Européenne au Luxembourg. En effet, huit professeurs de l’école européenne Kirchberg se retrouvent dans une école près d’Anvers en Belgique pour une séance d’information sur le « Prix International de la Jeunesse » (aussi nommé the Duke of Edinburgh’s Award). Lors de la rentrée scolaire, c’était décidé ils allaient lancer ce programme en activité périscolaire.

Par la suite, le 29 avril 1993, l’un des huit professeurs, monsieur Stéphane Gilbart, avait été invité à participer à une réunion qui se tiendra au Ministère de la Famille et de la Jeunesse au Rosegärtchen. Le but de cette réunion : présenter le programme du Mérite aux Luxembourgeois. Présents étaient entre autre S.A.R. le Prince Guillaume, Madame Mady Delvaux, alors Secrétaire d’Etat, et Monsieur Franz-Charles Muller, alors directeur du Service National de la Jeunesse (SNJ). Le 8 juin 1993, au SNJ, place d’Armes, a lieu une première réunion d’organisation du programme au Grand-Duché. Tout s’est mis en place, et le Mérite Jeunesse a été officiellement installé devant notaire en septembre 1993 et consacré le 13 octobre 1993 par une audience, non pas au Palais Grand-Ducal, alors en travaux, mais à la Villa Vauban. C’était S.A.R. le Grand-Duc Jean qui recevait à cette occasion.

Le nombre d’établissements scolaires et d’organisations qui offrent le programme du Mérite Jeunesse au Luxembourg a augmenté de 8 en 1993, pour atteindre le nombre de 30 unités en 2016.

 

Histoire du programme du Duc d’Édimbourg

Le Prix du Duc d’Édimbourg est le fruit des efforts de trois hommes : S.A.R. le Prince Philip, qui est le duc d’Édimbourg, Kurt Hahn, pédagogue allemand, et Lord Hunt, chef de la première expédition ayant réussi l’ascension de l’Everest.

Après la deuxième guerre mondiale il y avait une préoccupation croissante à propos du développement de garçons de 15 à 18 ans, c.-à-d. du moment quand ils quittaient l’école, jusqu’au moment où ils rejoignaient le service national.

S’inspirant de la philosophie de Kurt Hahn, fondateur et directeur de la Gordonstoun School en Écosse (qu’a fréquentée S.A.R. le Prince Philip), le programme a été conçu autour de quatre catégories : 1) service public et sauvetage, 2) expédition, 3) recherches et projets, et 4) forme physique.

Au départ, le programme se destinait aux garçons de 14 à 18 ans, mais comme la demande était forte pour un programme du même genre pour les filles, une telle version a été lancée en septembre 1958. Le programme a continué d’évoluer jusqu’en 1980, quand l’âge limite a été repoussé à 24 ans et les quatre catégories actuelles (Bénévolat, Talent, Expédition et Sport) ont été adoptées.

 

Le programme prend une envergure mondiale

Dès son lancement au Royaume‑Uni, le programme a rapidement pris de l’expansion et rallié de nombreux groupes pour jeunes et établissements scolaires hors du Commonwealth britannique. En raison de sa composition unique, il s’adapte et s’intègre facilement à de nombreuses cultures et sociétés distinctes.

Jusqu’en 1971 le programme était offert dans 31 pays ; ceci a augmenté à 48 pays jusqu’en 1989 quand le programme s’est implémenté au-delà du Commonwealth. Cette expansion rapide a causé la création du « Duke of Edinburgh’s Award International Association » en 1988.

Le programme s’est beaucoup développé et opère dans bon nombre de pays sous différentes appellations. Au Luxembourg le programme est nommé Mérite Jeunesse. En visitant the Award near you, tu peux trouver plus d’informations sur les appellations du programme à travers le monde. L’information la plus importante à retenir est - quoi que soit le nom, le programme est le même.

 

Un demi-siècle après sa fondation, le programme change aujourd’hui la vie de jeunes dans plus de 140 pays. La Fondation internationale continue d’évaluer et de modifier le programme pour l’adapter aux besoins changeants de la société moderne et des jeunes. Il se développe maintenant d’autres façons, en ciblant ceux qui n’ont pas eu la chance auparavant de s’accomplir. De récents projets dans le monde ont visé de jeunes contrevenants, des handicapés, des enfants dans la rue et des communautés autochtones. L’incidence du Mérite Jeunesse sur nombre de ces jeunes est phénoménale : il transforme réellement des vies.

 

L’expansion mondiale du programme témoigne de son caractère universel et de la vision de ses fondateurs. Cependant, même S.A.R. le Prince Philip admet que cela l’a pris par surprise:

 

"When the first trial of the Award was launched in 1956, no one had any idea quite what would happen. In the event it was an instant success, and the Award has been growing and expanding worldwide ever since."

 
 Duke of Edinburgh's International Award